Le site pour les passionnés de train et de modélisme

Fiche conseil n°2 - Comment faire ? Les haies avec les produits Joefix

(Extrait du Loco Revue N°780 Juillet 2012)

Les matériaux naturels peuvent trouver une utilisation sur nos réseaux miniatures, à condition d’avoir reçu un traitement qui leur garantit une bonne tenue dans le temps. Les branches conservent ainsi une souplesse qui les empêchera de se briser au cours des manipulations et interventions futures. Quelques références Joefix font appel à des végétaux naturels parfaitement préparés.

1.

Surplombant la voie ferrée, en haut d’un talus, des haies se sont développées. Elles sont faites de plantes naturelles produites par Joefix. La ligne à voie unique conduit de Verbrouck à Ronet (hors-série Loco-Revue n° 27), et un autorail Renault ABJ la parcourt (modèle Electrotren).

2.

Dans la gamme Joefix, il existe des plantes destinées à la réalisation de haies et bosquets (réf. 130). Les feuilles mesurent environ 1mm de longueur et sont donc un peu surdimensionnées pour l’échelle H0 (1/87), à moins de les placer en arrière-plan, où les volumes créés sont très convaincants.

3.

Avant de planter les branchages, il faut préparer les rameaux en découpant les tiges trop longues à l’aide d’une paire de ciseaux. Veiller à ne conserver que des rameaux de forme réaliste, les troncs trop longs et fins ne représentant pas bien la réalité.

4.

Un assortiment est préparé. Chaque brin mesure de 3 à 6 cm environ.

5.

Les brins sont plantés un à un dans de petits trous percés sur la surface du terrain. Une paire de pinces à bouts pointus se révèle bien pratique. Ne pas hésiter à former des groupes de branches, formant des touffes imitant par exemple les massifs de noisetiers.

6.

Si les branchages peuvent convenir pour des haies en volume à l’échelle H0 (1/87), leur présence au premier plan d’une maquette en 0 (1/43,5) apporte une note de réalisme incontestable. Les touffes d’herbes isolées sont également produites par Joefix.

7.

Quelques rameaux isolés plantés au centre de massifs d’herbes folles attirent l’oeil.